Identifiez et optimisez votre réseau

Auteur : Geert Meulenbelt


Tout comme les logiciels, on peut facilement affirmer que les réseaux dévorent le monde. Mais qu’est-ce qu’un réseau ? Chez DCbrain, nous considérons les réseaux comme une combinaison d’actifs (ou de «nœuds») interconnectés (liaisons entre les nœuds) et parcourus par un flux traversant ces liaisons (volume physique avec horodatage associé).

Examinons de plus près ces trois caractéristiques. Tout d’abord, nous avons un certain nombre d’actifs réseau :

  • Des actifs qui produisent
  • Des actifs qui stockent
  • Des actifs qui consomment

De toute évidence, les actifs ne sont pas toujours exactement des actifs. La production ou la consommation peuvent simplement être des points d’entrée ou de sortie vers ou depuis le réseau. En outre, le stockage ne fait pas nécessairement partie de l’équation. Ensuite, les actifs sont connectés les uns aux autres et les flux sont exécutés entre les deux. Cela peut être des conduites (gaz, fluides…), des câbles (fibre, électricité…) ou tout moyen de transport (camion, train, bande transporteuse…).
Parfois, les débits sont réguliers, comme l’eau chaude dans un réseau de chauffage urbain; à d’autres moments, les flux peuvent être irréguliers, tels que la décision de transporter des matériaux entre des chantiers pour faire face aux fluctuations de la demande.

Une tendance générale est que les réseaux deviennent de plus en plus complexes. Le monde est de plus en plus interconnecté avec des frontières floues entre fournisseurs et clients. En même temps, les contraintes externes imposent un défi encore plus grand, par exemple les contraintes réglementaires liées aux émissions de CO2.

L’intelligence artificielle est un moyen idéal pour optimiser la complexité inhérente du réseau. Mais avant tout, vous devez identifier votre propre réseau. Si vous travaillez pour un réseau de gaz, de chauffage ou d’électricité, tout est déjà dans le nom. Mais à d’autres occasions, il est loin d’être évident que votre défi professionnel soit en réalité un défi de réseau.
Donnons quelques exemples de réseaux parmi les moins évidents :

Un fabricant de matières premières regroupe plusieurs installations de production et de stockage au sein d’un groupe de pays. Il existe des flux (coûteux) entre les sites de production, différents moyens de transport, des installations de stockage spécialisées et des capacités de stockage au niveau de la production, ainsi que des décisions en matière de livraisons transfrontalières. Bien que la prévision de la demande joue un rôle évident, il s’agit généralement d’un problème de réseau.

Un expert en logistique est confronté à un flux de produits hétérogènes (taille, température de stockage maximale) qui doivent être stockés dans différents magasins, chacun ayant des capacités et des caractéristiques différentes et un comportement client difficile à prévoir. La technologie de flux de réseau peut optimiser le stockage et éviter ainsi de lourds investissements dans de nouvelles installations.

Un fabricant fabrique un produit en plusieurs pièces. Les flux de réseau aident non seulement à optimiser le processus de production, mais également à maîtriser la séquence des commandes des clients.

Avec ces exemples en tête, nous espérons que vous êtes maintenant capable d’identifier votre propre défi d’optimisation de réseau.
Contactez-nous pour identifier les problématiques auxquelles vous et votre réseau font face !